Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fureur et ravissement // Coup de Gueule Couture

Des mois durant, Thaïs m'a tannée pour avoir un t-shirt court "qui montre le nombril".

Des mois durant, j'ai résisté.

Joli et pratique, voire recommandé, dans le cadre de ses cours de Bollywood et de danse orientale, je trouve que, sorti du contexte, ça frise le mauvais goût.

En réagençant ma bibliothèque couture, je suis tombée sur un livre acquis il y a quelques années en seconde main et qui propose des modèles vintage pour enfants. Je me suis alors souvenue y avoir vu un top court dont le côté sagement rétro rendait la coupe plus "convenable" à mes yeux prudes... #allezymarrezvous

J'ai sorti d'une de mes boîtes un tissu à l'imprimé coloré et d'inspiration très seventies avec lequel j'avais récemment cousu des jupes simples élastiquées pour Thaïs et deux de ses amies. Le tissu parfait, à mon sens, pour le modèle choisi.

C'est donc pleine de motivation à l'idée de faire à ma Poulette la surprise d'un vêtement dont elle rêvait tant que je me suis mise illico à l'ouvrage...

Je décalque et découpe le patron en taille 8 ans. S'il s'avère un peu grand, reprendre par-ci par-là est tâche aisée. Mon oeil averti tique aux dimensions de certaines pièces et parties de pièce, mais je me raisonne... l'auteure est certainement une couturière aguerrie et les mesures ont dû être vérifiées avant la mise sous presse.

Le modèle ne présentant aucune difficulté particulière, je l'assemble sans vraiment suivre les instructions. Je trouve inutile la confection de pinces poitrine sur un top pour enfant, mais me dis qu'elles doivent avoir leur utilité et les couds quand-même.

Je rencontre cependant un premier souci lors du montage de la parementure du col. En effet, celle-ci est beaucoup trop courte. Lorsqu'on la retourne vers l'intérieur du top, elle tire sur le tissu du col et lui fait faire une vilaine grimace. De plus, il est impossible d'en cacher les extrémités courtes sous la parementure du dos. Pas très net, tout cela, donc. Envisageant la possibilité d'avoir commis une erreur, je décide de lire les instructions de montage...

Effarement. Celles-ci sont succinctes et, mis à part un laconique "surfiler toutes les pièces", ne mentionnent aucune finition. Surjet, entoilage ou "camouflage" des parementures, par exemple, sont pourtant indispensables à l'obtention d'un travail propre.

Je remarque également que je n'ai commis aucune erreur en décalquant la parementure du col et que ses mesures sont simplement erronées. J'en réalise donc moi-même une assez longue... en ayant une pensée émue pour les couturières moins expérimentées qui font face au problème.

Au niveau de la finition des emmanchures, l'auteure préconise la pose d'un biais en guise de parementure. Excellente idée, oui, mais... leur forme en angle droit, ainsi que leur petitesse - argh, là, j'aurais dû tilter aussi! - ne permet pas, de nouveau, une pose propre. Le tissu grimace et tire dans tous les sens. Il s'agit pourtant d'un coton d'excellentes qualité et tenue et le biais n'est pas moins extensible et malléable qu'un autre! Re-effarement. Je décide donc d'élargir en arrondi sous les aisselles, ce qui rend la pose du biais plus facile.

Tant bien que mal, j'en arrive à la pose des pattes de côté... qui s'avèrent plus grandes que les repères laissés sur le tissu au moment de la découpe des pièces. Encore une erreur de mesure! Cela dit, les pattes étant purement décoratives, je les couds telles qu'elles et le résultat rend parfaitement bien.

Le moment est donc venu pour la Poulette de découvrir son top court et de l'essayer. Ce qu'elle fait une fois qu'elle a cessé de bondir de joie telle un chihuahua épileptique dans la toute la pièce. A vrai dire, c'est ce qu'elle TENTE de faire car... effarement ter... ma fille ayant pourtant une tête à la circonférence standard, elle parvient à peine à glisser le haut du crâne dans l'ouverture du col... Comment? Une erreur supplémentaire de mesure? Impossible!

Et pourtant... à ce stade, il me faut donc découdre le biais qui décore l'encolure au niveau de la parementure dos. Uniquement à cet endroit car, afin de ne pas devoir tout recommencer, j'ai pris la précaution de mesurer le tour de cou de ma Poulette et, joie suprême, il correspond, lui, à l'encolure du top! 

Ensuite, je découds entièrement la parementure dos, agrandis la fente de façon conséquente, redessine, re-surjette et recouds une nouvelle parementure, je retourne, je repasse... et la tête passe!

Alors, heureuse? La Poule, oui, moi, furieuse.

Bien qu'élargies, les emmanchures restent trop étroites pour être tout à fait confortables. Quant aux pinces poitrine, comme je le pressentais, elles sont non seulement inutiles sur une coupe enfant, mais font également de vilaines grimaces sur le tissu vu qu'elles ne sont pas "remplies".

Tout ça pour dire...

° que voir ma Poulette ravie me ravit bien entendu, elle ne quitte plus son mini top 

° que je ne comprendrai malgré tout jamais comment on peut rédiger, dans le chef de l'auteure, et publier, dans celui de la maison d'éditions, des bouquins comportant autant d'erreurs (en fait si, suis-je bête?, l'appât du gain)

° que je suis bien contente d'avoir péché le livre pour 5€ au lieu de 13

° que je ne vous le recommande absolument pas sauf sous forme d'héritage ou en seconde main et comme inspiration uniquement, car une fois décalquées, toutes les pièces des patrons sont clairement à re-vérifier... (en surfant, j'ai trouvé d'autres avis négatifs concernant d'autres patrons du bouquin)

Je vous laisse avec des photos de ma pré-ado de 6 ans et demi qui pose "trop cool, maman" dans son mini-top "tellement cool que tu m'en feras des autres, hein, maman!?"

Mouais, pas sûr!

Elle est contente... ça se voit?
Elle est contente... ça se voit?
Elle est contente... ça se voit?
Elle est contente... ça se voit?
Elle est contente... ça se voit?
Elle est contente... ça se voit?

Elle est contente... ça se voit?

Cristina a beau répéter qu'il dé-pa-reil-ler pour être moderne, je trouve l'ensemble porté du plus bel effet!

Cristina a beau répéter qu'il dé-pa-reil-ler pour être moderne, je trouve l'ensemble porté du plus bel effet!

Fureur et ravissement // Coup de Gueule Couture
Fureur et ravissement // Coup de Gueule Couture

Pour accompagner son top, Poulette porte un jeans Gap "girlfriend" Mickey que je lui ai rapporté de Paris en Novembre. Ce modèle n'existe plus, mais deux autres, dans la même gamme, sont disponibles et en soldes: la version Belle et la version Minnie!

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Alix


Voir le profil de Alix sur le portail Overblog

Commenter cet article