Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Abbie & Rose

Ce n'est pas une surprise, j'aime les histoires qui parlent de passion vécue, les destins chamboulés. J'admire les gens qui prennent leur existence en main et la modèlent afin qu'elle épouse les formes de leurs envies. Lors de la petite sauterie chez les Midinettes, Flaminou et moi avons eu le plaisir de faire la connaissance de Gilles. Son parcours a retenu tout mon intérêt et j'ai eu envie de creuser un peu dans son histoire afin de la partager avec vous. Après l'avocate qui dirigeait une crèche, voici le financier qui créait des chemises...


Gilles Grosjean

 

Bonjour Gilles!


Lors de notre rencontre chez les Midinettes, tu m’as brossé un rapide portrait de ton cursus universitaire assez classique et de ton parcours professionnel qu’on pourrait résumer par : quitter un job stable et bien payé dans la finance pour monter sa propre boîte de chemises hommes Made in Belgium. C’est sans doute vrai, mais on peut le regarder sous un autre angle: travailler dans le développement international d’une entreprise financière au milieu d’une crise, c’est un peu être au mauvais endroit au mauvais moment… du coup ça aide à prendre des risques qu’on ne prendrait pas dans d’autres circonstances !

Est-ce que cela veut dire que si la conjoncture financière actuelle avait été stable, tu n’aurais pas sauté le pas ? C’est bien possible, mais difficile à dire…

Oserais-je ajouter que tu serais passé à côté de ta vocation ? Je ne crois pas. Créer mon entreprise était un vieux rêve,  je suis donc convaincu qu’un jour ou l’autre je me serais lancé…


Certains parleraient de crise de la quarantaine, tu en es pourtant encore assez éloigné… On pourrait peut-être dire crise de la trentaine un peu tardive alors, non ?

Je me suis demandée si c’était une vieille manie d’ado de collectionner les chemises qui t’avait poussé vers ce choix…  C’est pire que ça en réalité : c’est un souvenir d’enfance ! Ma maman avait créé un label de prêt-à-porter pour enfants dans les années 80…

T’arrive-t-il de profiter de sa connaissance du milieu pour lui demander conseil ? Quand je discute avec elle, ce qui m’intéresse, ce n’est pas tant ses connaissances que sa capacité à comprendre les contraintes et challenges auxquels nous faisons face avec Abbie&Rose.


On n’a pas vraiment abordé le sujet du design et de la réalisation. Beaucoup d’articles de conception belge sont réalisés à l’étranger pour diverses raisons. Qu’en est-il de tes chemises ? Elles sont imaginées entre la Belgique et la France (le bureau de Jacques, un de mes associés est situé à Lille) et sont produites en Turquie. Nous voulions un produit abordable et la Turquie nous offre un très bon rapport qualité/prix, à deux pas d’ici finalement.


J’ai trouvé ton projet TRES culotté, pourtant tu maintiens que le risque était minime car tu as choisi de t’entourer de professionnels évoluant dans le monde de la confection depuis de nombreuses années. En d’autres termes, il est important de savoir s’entourer correctement. Effectivement, je déteste le risque. Autour de moi, j’ai donc trois associés particulièrement brillants dans leurs domaines d’expertise respectifs. Sans eux, je n’aurais sans doute pas fait ce que je fais aujourd’hui…

Selon tes propres dires, le plus grand changement se retrouve dans ton salon envahi de boîtes remplies de chemises depuis plus d’un an ! C’est effectivement l’effet le plus visible… ;-)

 J’imagine que le soutien de la famille et des amis est plus que nécessaire quand on décide de prendre un virage à 180° dans sa vie professionnelle… C’était clé pour moi, d’ailleurs, sans  le soutien de ma charmante Debs, je n’en serais pas là ! Permets-moi de profiter de la tribune que tu m’offres ici pour lui dire que je vais bientôt ranger un peu les cartons et chemises qui sont dans le salon, cette fois, c’est promis ! ;-)

NOTE: Debs, si tu nous lis, n’hésite donc pas à nous contacter ultérieurement pour nous faire part de l’avancement du déblaiement de ton salon !


Se partager les tâches quand on se lance ensemble dans une aventure peut parfois être source de conflit. As-tu contacté les gens qui t’épaulent en fonction de leurs compétences respectives ou les responsabilités se sont-elles naturellement réparties en cours de projet ? Tout s’est fait de manière très naturelle, nous sommes réellement complémentaires et nous faisons mutuellement confiance dans nos domaine d’expertise respectifs… C’est finalement très confortable.

Personnellement, j’aimerais tenir le rôle de celui qui dessine les chemises ou choisit les tissus…tu ne m’as pas dit qui je devais éliminer pour obtenir ce poste. Tu devrais en supprimer plusieurs ! On intervient tous d’une certaine manière dans les choix de collections… En pratique, Jacques et moi nous réunissons au minimum 1 jour par mois pour y travailler.

Fallait-il être totalement fou pour te suivre dans cette aventure d’entreprenariat au beau milieu d’une crise qui semble ne jamais devoir se terminer ? On peut dire ce qu’on veut, je ne crois pas qu’il y ait un moment où il soit facile de créer une entreprise, du coup oui et non : pour me suivre sans doute, mais pas spécialement parce que c’est la crise ! ;-)


Flaminou a immédiatement été conquis par plusieurs de vos modèles, d’autres par contre l’ont laissé de marbre, ce qui, en soi, est positif car cela signifie que votre éventail d’articles peut toucher un large public. Effectivement, on a plusieurs sous-collections dans notre collection ! L’homme Abbie&Rose a plusieurs styles, humeurs ou occasions de porter nos chemises… Pour l’été 2013, nous nous sommes surtout inspirés de villes mythiques de la chemise : Miami, Dallas, Londres, etc.

Heureusement, la chemise qu’il a choisie – et que je lui ai offerte ! – faisait l’unanimité entre nous. Et si tu te souviens bien, Poupoule aussi l’a appréciée. J’ai adoré voir ça !!

Ce qui me fait penser que j’ai un message à te transmettre de sa part : lors de la prochaine collection, prévoyez des modèles pour petits garçons, elle se fera un plaisir d’aller piquer dans leur vestiaire ! On y a déjà pensé, effectivement… ;-)


Quelqu’un a bien tenté de nous expliquer l’origine du nom Abbie & Rose, mais était-ce dû aux vapeurs de Vedett ou ma concentration était-elle entièrement happée par vos belles chemises, je n’ai pas bien compris… Pour dire vrai, nous ne le savons pas vraiment : c’est un mystère pour nous aussi ! Ceci a d’ailleurs donné lieu à notre première campagne  de communication : « Abbie&Rose n’est pas… » une fusion entre Abercrombie et Bellerose, le souvenir de deux de nos Mamies, un rock-band nostalgique des Guns&Roses, etc.

Un rock-band, voilà une bonne idée pour animer votre prochaine vente privée ! Cette soirée chez les Midinettes était vraiment sympa. Vous devriez refaire des ventes privées comme celle-là. Compte sur nous ! Nous allons vraiment développer ces ventes qui permettent un contact direct avec les clients…

Bonne idée, car même si c’est parfois plus la curiosité que l’envie réelle d’acheter qui pousse les gens à participer à ce genre d’événements, une petite carte de visite est vite glissée… C’est justement via une de ces cartes que j’ai atterri sur votre site, super bien fait, le site, soit dit en passant, où j’ai eu la surprise de découvrir que nombre de blogs français ont relayé vos créations. Français, effectivement, mais aussi anglais, roumain et depuis peu australien ! On ne se plaint pas du côté « médiatique » d’Abbie&Rose évidemment…

Le succès est donc au rendez-vous au-delà de nos frontières. Mais a-t-il franchi la frontière linguistique ? Pas encore suffisamment à mon goût, mais je profite de l’occasion pour annoncer un scoop : nous allons bientôt débuter une collaboration à Bruges !

Et pour en savoir plus, rendez-vous sur votre site et votre page Facebook!

 

Abbie&Rose 01

Abbie&Rose 02

Abbie&Rose 03

Pour terminer, je te propose une petite rafale de questions…

 

Abbie & Rose est-elle synonyme d’imprimés fleuris pour hommes ? Pas nécessairement, dans ce registre, je dirais plutôt que c’est synonyme de liberté: on choisit ce qu’on veut quand on le veut ! Fini le temps des règles établies qui définissaient le vestiaire masculin !


Les détails, une spécificité Abbie & Rose ? Certainement ! C’est une manière de refuser la monotonie. Les chemises Abbie&Rose ne se révèlent complètement que quand on les a apprivoisées…


Joues-tu au mannequin – c’est plus glamour que le terme homme-sandwich - de temps en temps ? Je suis certainement un homme sandwich Abbie&Rose – sans surprise je ne porte aucune autre marque ! Mannequin, ce serait flatteur, mais pas tout a fait vrai !  (Tssss, les filles, je vous jure qu’il est trop modeste, là !)


Je suis tombée amoureuse de vos chemises en chambray, puis-je en porter (en attendant le jour béni où tu m’appelleras pour me dire « Alix, veux-tu essayer notre collection femme ») ? On parlait de glamour, c’est certainement très sexy une femme en chemise pour hommes, ma réponse est donc 3x oui !


Le jour où on croise le Prince Philippe en Abbie & Rose, c’est la consécration ? Ahaha… non, non, nous ne cherchons pas à être portés par des célébrités, nous voulons plutôt une chemise pour des hommes de convictions et de passions, des hommes qui prennent leur vie en main, mais qui n’oublient pas de s’amuser et de se détendre…  pas besoin de notoriété ! Un de mes plus grands plaisirs jusqu’ici a été de croiser des inconnus en Abbie&Rose…


Merci, Gilles, pour ta patience !

Merci à toi de m’avoir accueilli, je crois que je reviendrai ! ;-)

 

Quand tu veux! Si je puis me permettre, juste une petite suggestion, Abbie & Rose, c'est joli, mais n'hésite pas à renommer en Abbie & Poule, par exemple...je dis ça...non? Bref...

 

Abbie&Rose logo

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Alix


Voir le profil de Alix sur le portail Overblog

Commenter cet article

Madame Chapeau 24/04/2013 03:18


Men are boys with shirts...  so true!


Merci pour cet article!  J'ai eu l'heureuse surprise de voir qu'ils livrent même jusqu'à chez moi...  youhou!  

Ljubi 24/04/2013 09:20



Tu vois que tu n'es pas seule au bout du monde? Enfin...pas entièrement...


A retenir pour la fête des pères.