Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sehnsucht*

Sehnsucht 07

 

Le mois de novembre fut décidément empreint d'une atmosphère pour le moins étrange...

 

Petite promenade au chateau de Gaasbeek métamorphosé en antre du souvenir et de la Sehnsucht*.

 

Sehnsucht 01Sehnsucht 02

Note amusante: le Comte d'Egmont, propriétaire des lieux dès 1565 et décapité sur la Place de Bruxelles en juin 1568 - non, ceci n'est pas la note amusante - est une figure emblématique de l'histoire de Flandre, souvent cité en exemple. Or, il se fait que Monsieur le Comte a écrit ses derniers mots, dans une lettre adressée à Philippe II après qu'il ait ordonné sa décapitation, en...français. Et pourquoi donc, sivouplé (ou alstublieft, suivant qu'on s'exprime dans la langue de Molière ou de Vondel)? Et bien, il s'avère que ledit Comte était né à Lahamaide, dans le Hainaut. Alors, quoi? On a les héros qu'on peut, Flaminou? Yèkyèkyèk, la vilaine en moi se gausse...

 

Sehnsucht 03Sehnsucht 04Sehnsucht 05Existe-t-il plus beau visage sur cette Terre?

Sehnsucht 06Sehnsucht 08Sehnsucht 09Sehnsucht 10

Sehnsucht 11Sehnsucht 12Sehnsucht 13Sehnsucht 14Sehnsucht 15Sehnsucht 16Sehnsucht 17Sehnsucht 18

 

* Nostalgie


Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Alix


Voir le profil de Alix sur le portail Overblog

Commenter cet article

Marjo JoJo 09/12/2012 13:43


superbes les photos!

Ljubi 09/12/2012 15:42



Merci, l'expo était très inspirante!



MAM 09/12/2012 13:12


Magnifique ! Le portrait de femme est sublime !


Mais.......tu as osé...?????? J'ai pourtant bien vu des armures, non et des statues???????????

Ljubi 09/12/2012 15:41



Oui, sublime, c'est le mot. Je suis restée en pâmoison, plus moyen de décoller...


Et oui, j'ai osé. Ce sont les armures dont on parlait à l'annif de Poule. Elles étaient vides (pas de mannequin vicieux caché à l'intérieur) et bien plus petites que moi, donc, j'ai respiré un
grand coup, bloqué mon imagination galopante et je suis restée seule dans la pièce pour prendre des photos. Faut dire que face aux armures, il y avait cette magnifique sculpture des deux corps
aux têtes de morts enlacés et mon attention était entièrement fixée sur eux... Et, les statues, ça va, je supporte ;-)