Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

32/52

3252 - 07

 

Mon Projet 52 continue... je ne l'ai pas oublié, je l'ai déplacé sur le planning. Qui s'en plaindra? C'est que ledit planning est plutôt chargé ces derniers jours entre le concours, le lancement de Ma Poule (ces mots sonnent de façon assez étrange sortis de leur contexte), la personnalisation des fournitures scolaires et le vide-dressing à venir (encore un peu de patience).

 

Le week-end dernier, les plus beaux endroits de Bruxelles ont ouvert leurs portes au public lors des journées du patrimoine. Le programme ayant été chamboulé par un enfant vomissant malade, nous avons dû rétrécir notre périmètre d'investigation et cibler les visites. Pour le coup, notre choix - Ancienne Belgique et La Monnaie - s'est révélé être une mauvaise pioche. Flaminou espérait découvrir les coulisses de l'antre de la musique sur le sol duquel il use la semelle de ses boots plusieurs soirs par an lors de pogos endiablés. Sa déception fut donc grande de ne pouvoir arpenter que les salles habituellement ouvertes au public lors des différents concerts. Quant à La Monnaie, quelle ne fut pas notre désarroi lorsque, arrivés à la porte, nous nous entendîmes dire qu'elle était bien ouverte au public, mais en-dehors des représentations uniquement et que justement il y en avait une en cours à ce moment précis... Nous avons donc rebroussé chemin et fini les fesses posées sur un banc de la Bécasse, haut lieu touristique figurant dans tous les guides de Bruxelles - oh my gosh, this IS a real estaminet from the 19th century!!! - où Flaminou s'est laissé tenter par une dégustation de bières "typiques", ce qu'il a amèrement regretté car à café pour touristes, dégustations de bières pour touristes, et où, plus prudente - ou dépendante - j'ai opté pour la sécurité de la Chimay. Tout le monde sait que my home is where my Chimay is. Nous avons aussi commandé une GRANDE assiette mixte sur le contenu de laquelle nous nous sommes tous les 4 - le malade étant resté scotché au divan et à son seau - rués comme des affamés. Ce que nous étions. Et puis, retour maison, plus tôt que prévu, où, pour la peine, (vous me permettez d'être légèrement vulgaire, hein, oui, dites, siouplé?) on s'est fait péter le nombril à grandes bouchées de sushis. On n'a que le plaisir qu'on s'accorde, n'est-ce pas?

 

Et sinon, la robe... ah, oui, la robe. Je l'aime. Beaucoup. Je la porte. Parfois. Un classique qui sauve la mise. Qui me donne l'air d'une sorcière échappée de Salem, d'une veuve sicilienne, d'un latrodectus mactans, d'un suceur de sang moldavien... au choix. On ne la voit pas bien, mais quelque chose me dit que ce n'est pas si grave...

 

3252 - 163252 - 013252 - 023252 - 033252 - 043252 - 053252 - 063252 - 083252 - 103252 - 123252 - 133252 - 143252 - 173252 - 183252 - 193252 - 20

 

 

Robe Sandro - vente privée

Blouse cuir WE - shoppé sur e-bay pour des clopinettes

Foulard Zara - collection de la saison dernière

Gilet Vue sur Mer

Bottes motardes 3 Suisses (hé oui! Note: je ne suis pas, mais pas du tout, fan de la qualité merdique - avis perso jusqu'à ce qu'on me prouve le contraire - des vêtements de ce catalogue, par contre, je possède quelques paires de chaussures de la même enseigne qui, elles, sont d'une qualité irréprochable et passent les saisons sans prendre une ride, les chanceuses)

Sac Les Prairies de Paris pour la Redoute

Bague Marc Jacobs

 


Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Alix


Voir le profil de Alix sur le portail Overblog

Commenter cet article

mirari 18/09/2013 18:41


j'aime bien les collants de la petite

Ljubi 18/09/2013 19:20



Hema :-)