Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mes huiles et autres petits secrets

Lors de ma dernière grossesse, j'ai procédé à un véritable nettoyage par le vide des étagères et armoires de la salle-de-bain. En cause: une colère sourde suite à la lecture d'un article dénonçant la présence de perturbateurs endocriniens et substances chimiques toxiques dans des produits destinés aux enfants et bébés. 

Je connaissais déjà leur présence dans les produits à l'usage des adultes et, étant enceinte, je les évitais afin d'en transmettre le moins possible à bébé. Cependant, j'avais encore l'innocence de croire que les industriels témoigneraient de quelques scrupules à en infester les articles conçus pour prendre soin du fruit de nos entrailles...

Après des heures de recherches sur le net, armée d'une liste reprenant chaque ingrédient jugé toxique, j'ai passé au crible les étiquettes de mes produits de beauté. Peu d'entre eux ont échappé à la poubelle. Et j'ai dû remplacer le personnel licencié par des produits aux compétences semblables, la toxicité en moins. Ce ne fut pas une mince affaire.

Le plus simple fut de me tourner vers les huiles, végétales et essentielles, et autres produits 100% naturels. Certains font aujourd'hui partie de nos basiques.

Crédit photo Pranarôm

Crédit photo Pranarôm

J'ai remplacé les masques capillaires de toutes marques par un simple flacon d'huile d'Argan. J'en applique un peu sur mes cheveux et ceux de Thaïs et l'huile sert à la fois de démêlant et de protection tant contre le soleil que le froid.

Pour Poupoule, j'ai également adopté la Lotion Capillaire répulsive. Deux pssscccht sur les cheveux le matin et aucune invasion de poux à signaler depuis! 

Au rayon des huiles végétales, j'utilise également l'huile de Jojoba comme démaquillant, au lieu de mon eau micellaire habituelle, lorsque ma peau a tendance à "tirer", autrement dit, principalement en hiver.

Et puis, il y a l'huile d'Amande Douce, celle à avoir ab-so-lu-ment dans sa trousse, la championne toutes catégories de la douceur pour petits et grands. Appliquée avec précaution sur le crâne des nouveaux-nés, elle aide à ramollir et décoller les croûtes de lait en douceur. Cependant, avant même l'arrivée de bébé, elle n'a pas d'égal pour adoucir le corps et le bidou de la maman enceinte. Elle accompagne aussi idéalement les massages, pure ou comme base à une huile essentielle spécifique - après avoir pris soin de se renseigner sur les propriétés ET les contre-indications de l'HE!

Bref, c'est l'huile à usage familial par excellence et nous ne nous en passons plus!

Crédit photo Pranarôm

Crédit photo Pranarôm

Au niveau de mon utilisation d'huiles essentielles, je reste assez classique. J'utilise principalement l'huile de Lavande Vraie en versant quelques gouttes sur l'oreiller de Thaïs le soir ou en en massant derrière ses oreilles dans les moments où le stress la gagne. Il m'arrive aussi d'en diffuser dans la chambre de bébé quand celle-ci se montre particulièrement énervée. En plus d'avoir un effet apaisant, cette huile embaume linges et cheveux et répand dans l'air ambiant une odeur de souvenir de chauds étés dans le sud de la France...

J'utilise également, surtout en période hivernale lorsque les microbes ont fait leur nid dans le nez de ma Poulette, l'Eucalyptus Mentholé. En diffusion ou en inhalation. Souvent, Thaïs préfère que j'imprègne un mouchoir de quelques gouttes. Elle le garde un moment sous les narines et quand celles-ci sont dégagées, on place le mouchoir sur le radiateur. Au bout de quelques minutes, c'est toute la pièce qui sent bon!

Il m'arrive aussi d'avoir recours à des massages du ventre en diluant de l'HE de Menthe Poivrée dans de l'huile d'Amande Douce pour lutter contre mes - trop nombreux - maux de ventre.

Crédit photo Pranarôm

Crédit photo Pranarôm

Outre les huiles, il existe aussi des "produits finis", prêts à l'emploi d'un usage plus simple et plus spontané lorsqu'on débute dans l'utilisation des huiles essentielles ou, tout simplement, lorsqu'on n'a ni le temps ni l'envie d'approfondir ses connaissances, mais, malgré tout, le désir de s'occuper de soi d'une façon plus naturelle. Le spray répulsif cité plus haut fait partie de cette gamme de produits.

Personnellement, je suis devenue adepte de la gamme Aromanoctis, tant des gélules que du spray. Enfant déjà, je souffrais de troubles du sommeil. En vieillissant grandissant, ces troubles se sont amplifiés. A la difficulté de trouver le sommeil à cause d'un cerveau qui ne semble pas faire de distinction entre jour et nuit, s'ajoutent des rêves extrêmement puissants dont je sors parfois exténuée et de nombreux réveils nocturnes. Bref, il n'est pas rare que je me lève le matin, encore plus fatiguée que la veille, avec le sentiment de m'être tout juste couchée... voire dans un état de confusion total entre le rêve et la réalité, ne sachant où je me situe réellement. Je flotte dans une sorte de brume opaque qui ne s'évapore qu'au bout de nombreuses minutes. Quand elle finit par s'évaporer...

La diffusion du spray dans la chambre et l'absorption des gélules ne constituent évidemment pas la solution miracle à mes troubles, mais aident grandement à un endormissement plus rapide par un véritable apaisement et à des nuits moins agitées donc plus reposantes. Ce qui permet aussi un réveil moins douloureux.

Lorsque je me suis réveillée après avoir utilisé ces produits, la première fois, j'ai cru à une coïncidence, un coup de bol. Je n'en revenais pas d'avoir tout simplement dormi. Lors de leur utilisation sur la longueur et avec les mêmes effets comme résultats, j'ai dû me rendre à l'évidence, mes nuits plus sereines n'avaient rien à voir avec le hasard...

 

Crédit photo Pranarôm

Crédit photo Pranarôm

J'envie le sommeil de plomb de mes filles! La seule chose capable de les perturber: les moustiques. En vue du beau temps qui approche doucement et des bêbêtes antipathiques qui, généralement, l'accompagnent, je vous conseille ces produits de la gamme PranaBB que nous avons eu l'occasion de tester l'été dernier et dont l'efficacité nous a convaincus: il s'agit du Roller Anti-Moustique (bio) qui protège contre les insectes, du Roller Piqûres (bio) qui calme gonflements et démangeaisons et du mélange d'huiles essentielles Diffusion Citronnelle. Les seuls moments où les filles ont servi de repas aux affreux moustiques furent quand les parents indignes que nous sommes ont oublié de les enduire de lait et de diffuser la citronnelle dans leur chambre...

Cette gamme propose également des produits très utiles comme le Gel Poussées Dentaires ou le Gel Bleus/Bosses.

Crédit photo Pranarôm

Crédit photo Pranarôm

Je clos cette looongue liste d'indispensables par un produit qui comblera celles et ceux qui, comme moi, ont des intestins au caractère plus que difficile. Il s'agit ici de Gemmothérapie, en d'autres termes de l'utilisation de bourgeons et jeunes pousses d'arbres et d'arbustes à des fins thérapeutiques. Vous pourrez en apprendre plus ici

Personnellement, je ne connaissais pas du tout cette branche de la phytothérapie. Néanmoins, quand certains problèmes envahissants empiètent sur votre liberté de mouvement, il arrive un moment où la patience et l'apitoiement font place à une envie d'en finir coûte que coûte. Je me suis donc dit que je ne risquais rien à essayer le Cologem.

A nouveau, il n'est pas question de vous vendre du miracle et je ne me sens pas d'entrer les détails concernant mes soucis de santé... cependant, plus que tout ce que j'ai pu tenter au cours de ma longue carrière de souffrante résignée du bide, cette solution me fait de l'effet.

Celui-ci se passe principalement au niveau de la sensation de malaise constant que j'éprouve depuis l'adolescence. Je n'ai plus l'impression d'avoir un bloc de béton armé, lourd et inerte, en guise d'intestins. C'est comme si ceux-ci étaient entrés dans une période de convalescence après des décennies de refus obstiné de se détendre. Mes problèmes ne sont pas résolus, mais je ressens un certain bien-être qui me rend... plus légère. Les douleurs me laissent également un peu de répit et les crises sont plus espacées. Peut-être devrais-je le coupler au Transigem ou au Sureau noir pour de plus amples effets? Voire au Depuragem qui favorise l'élimination des toxines?

Crédit photo HerbalGem

Crédit photo HerbalGem

Ici s'achève mon "petit" compte-rendu. J'espère qu'il vous aura inspiré(e)s ou qu'il aura pu répondre à certaines de vos interrogations. Quoi qu'il en soit, n'oubliez jamais que l'utilisation d'huiles essentielles ne doit pas se faire sans précaution. N'hésitez jamais à vous renseigner auprès des pharmaciens ou sur les sites web spécialisés avant tout premier usage ou au moindre doute.

Et puis, racontez-moi si vous êtes également adeptes des huiles, bourgeons ou autres produits naturels... ou sinon, pourquoi :-)

Belle journée!

Mes huiles et autres petits secrets

En toute transparence...

Billet écrit en partie en partenariat avec Pranarôm. J'ai reçu certains produits et en ai acheté d'autres. J'ai approuvé certains produits et en ai relégué d'autres aux oubliettes. Ceux que je présente sont ceux que j'ai adopté et, pour rappel, mon avis n'est jamais soudoyable! 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0

À propos

Alix


Voir le profil de Alix sur le portail Overblog

Commenter cet article

Damien MÉRUT 02/03/2019 09:37

Belle découverte que se blog et cet article.

Alix 27/03/2019 21:28

Merci beaucoup et bienvenue! :-)