Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'île de Schiermonnikoog

La perspective de laisser ma grande Poulette partir pour trois semaines chez son papa ne m'enchantait pas. Soyons francs, cela me désespérait totalement.

J'ai donc décidé de faire de nos derniers jours ensemble une fête...

Le lendemain de la fête scolaire, j'ai kidnappé ma Poule, sa soeur, Capsule et le Barbu et les ai tous entassés, avec leur sac respectif, dans la voiture. Direction le plat pays, celui qui est plus plat que le nôtre, là-haut, au nord. Objectif: la Frise et ses réserves naturelles.

Je vous conterai ultérieurement les paramètres qui ont orienté ma recherche du logis dans lequel nous avons séjourné pour me concentrer, aujourd'hui, sur un bien joli endroit: l'île de Schiermonnikoog.

Je vous avoue que lorsque notre hôtesse nous a conseillé la visite de cette petite île de la mer des Wadden - inscrite au Patrimoine Mondial de l'UNESCO - j'ai dû lui demander d'en répéter le nom trois fois, l'accent hollandais ne m'aidant pas. N'ayant toujours pas compris, j'ai envoyé l'homme lui parler une heure plus tard. Il a été plus malin que moi, il lui a demandé si elle avait un dépliant. Elle en avait un...

Et le jour suivant, nous sommes partis à la découverte de l'île au nom le plus imprononçable des Pays-Bas.

L'île de Schiermonnikoog
L'île de Schiermonnikoog
L'île de Schiermonnikoog

La traversée en bateau dure plus ou moins 45 minutes. Juste le temps de boire un café et profiter du paysage. Notez que le léger tangage du ferry n'a pas eu d'effet sur l'appétit de Thaïs qui a goûté et adoré le pâté de foie et les - infâmes - boulettes locales au point de m'en réclamer lors du voyage de retour...

Arrivés sur l'île, nous avons eu le choix entre rejoindre le village en bus ou en vélo. Vu le temps magnifique et l'état impeccable des pistes cyclables, nous n'avons pas hésité longtemps. Sur le choix de nos bicyclettes, par contre, un peu plus. Il faut dire que ma dernière expérience cycliste remonte à 1997 à Amsterdam, justement...

Finalement, chacun a trouvé sa place: Poupoule sur un torpedo mais-quand-je-pédale-en-arrière-ça-freine-ça-m-ennuie, Céleste dans un siège derrière papa pour l'aller, derrière maman pour le retour et le vent de face, verdomme! Et puis, les sacs et les coupe-vent/coupe-pluie au cas où, dans un porte-bagage... fixé au guidon de mon vélo. Vous avez déjà essayé de garder l'équilibre dans une telle situation? Il faut apprendre à gérer le poids, ce qui signifie que lors des premiers kilomètres, tourner revient à se planter ou partir dans les champs. Non, pas dans l'eau, petits comiques, la piste était protégée par un contrefort herbeux. Heureusement que nous avions laissé Capsule et ses 3kg500 au logis...

L'île de Schiermonnikoog
L'île de Schiermonnikoog
L'île de Schiermonnikoog

L'architecture de l'île est typique de la région: des maisons plutôt basses rappelant, pour certaines, le style colonial et présentant de longues fenêtres pour laisser entrer la lumière. Personnellement, j'adore.

Nous avons déambulé à gauche, à droite, fait une pause pour se désaltérer et nourrir bébé. Aucune pression, juste profiter de la beauté de l'endroit, de l'air marin, de la douceur du soleil, du chant des mouettes. L'une d'elles a d'ailleurs élu domicile sur le toit en verre de la terrasse de la brasserie où nous nous sommes posés. De son donjon, elle observe les tables et fond sur les restes de repas dès que les gens quittent l'endroit. Pas bête, la bête.

En fin d'après-midi, nous nous sommes remis en route vers le ferry. Poulette a pédalé loin devant nous en toute liberté, en chantant à tue-tête que la vie était belle et mon petit Pamplemousse rose s'est endormi à l'abri du vent derrière sa maman.

Nous avons rendu les vélos et regagné la terre ferme la tête remplie de belles images. Le soir, je me suis prise à imaginer une vie plus simple où je traverserais tous les matins des champs de coquelicots sur un joli vélo, chienchien courant à mes côtés, pour déposer les filles dans une charmante petite école entourée d'arbres... et puis, je me suis endormie...

L'île de Schiermonnikoog
L'île de Schiermonnikoog
L'île de Schiermonnikoog
L'île de Schiermonnikoog
L'île de Schiermonnikoog
L'île de Schiermonnikoog
L'île de Schiermonnikoog
L'île de Schiermonnikoog
L'île de Schiermonnikoog
L'île de Schiermonnikoog
L'île de Schiermonnikoog
L'île de Schiermonnikoog
L'île de Schiermonnikoog
L'île de Schiermonnikoog
L'île de Schiermonnikoog
L'île de Schiermonnikoog
L'île de Schiermonnikoog
L'île de Schiermonnikoog
L'île de Schiermonnikoog

Les filles portent des vêtements de la nouvelle collection Tape à l'Oeil, dans le cadre de notre partenariat avec la marque.

Pour Thaïs: un sweat fleuri, une blouse légère et une jupe en coton.

Pour Céleste: un cardigan ouatiné, un sarouel à petits pois et des chaussons molletonnés. 

L'île de Schiermonnikoog

Pour se rendre à Schiermonnikoog, toutes les infos se trouvent ici:

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0

À propos

Alix


Voir le profil de Alix sur le portail Overblog

Commenter cet article

Ma Blog Attitude 16/07/2018 11:34

Effectivement imprononçable mais canon ! Très belle série de photos avec tes choupinettes :)

Alix 16/07/2018 22:09

Tout est question d'entraînement ;-) Merci pour le compliment!!