Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Demain, à cette heure...

Demain, à cette heure, je serai à 120 minutes d'entendre la sonnette de la séparation retentir.

Je serai de mauvaise humeur, déprimée, dépitée, en colère et en regrets.

La voir partir, même tout sourire n'est jamais facile. Un week-end passe très vite. Deux semaines semblent ne jamais devoir finir.

Aujourd'hui est mon dernier jour auprès de ma Poule avant qu'elle ne rejoigne les vastes plaines limbourgeoises pour 15 longues journées et 14 interminables nuits... et comme toujours, j'ai ce sentiments de n'avoir pas pu tirer profit de sa présence. De ne pas avoir tenu sa petite main toujours à la recherche de la mienne autant que j'aurais pu, de ne pas avoir planté mes yeux assez profondément dans ces deux noisettes vibrantes que sont les siens, de ne pas avoir frotté mon nez sur sa joue et dans son cou aussi souvent que j'en aurais eu envie...

Cette sensation culpabilisante me taraude d'avoir grondé trop fort, soufflé d'agacement trop souvent, critiqué plus que de raison, m'être plainte exagérément, avoir abusé du recours aux DVDs, d'avoir réduit à outrance les sorties... 

L'homme me répète que j'ai fait ce que j'ai pu vu mon état, que passer une heure un jour sur deux devant un DVD avec Capsule en guise de doudou pendant que je repose mon dos, mon ventre, n'est pas vécu comme un abandon par ma Poulette, que non, son caractère bien trempé n'est pas toujours facile à vivre et que le recadrer est nécessaire... Je sais qu'il a raison.

Et pourtant, il est encore bien là, ancré, ce regret des choses non accomplies, prenant le pas, engouffrant tout ce qui a été partagé.

Est-on jamais satisfaite quand on est maman?

Demain, à cette heure, ma Poule s'en va et, égoïstement, je tremble que ces 15 jours auprès de ses frères et de son papa soient la source de plus de joie et de jeux que ceux passés auprès de moi.

Elle me manque déjà... 

Demain, à cette heure...
Demain, à cette heure...
Demain, à cette heure...
Demain, à cette heure...
Demain, à cette heure...
Demain, à cette heure...
Demain, à cette heure...
Demain, à cette heure...
Demain, à cette heure...
Demain, à cette heure...

Des fleurs pour égayer mes propos un peu sombres...

Tape-à-l'oeil en a mis un peu partout pour cette fin d'été: notamment sur le bomber que Poulette ne quitte plus et sur les accessoires pour cheveux - couronne dispo en magasin.

Et sur plein d'autres jolies choses pour la rentrée à retrouver sur le site belge!

PS: ceci N'est PAS un article sponsorisé, juste un billet d'humeur que j'ai trouvé adéquat d'illustrer de photos estampillées baume au coeur fendu de maman...

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Alix


Voir le profil de Alix sur le portail Overblog

Commenter cet article