Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thaïs & Fanny // Souvenirs de tournage

Eté 2015.

Dans la tourmente, une bonne nouvelle.

Poule a été choisie pour participer en tant que figurante au tournage du nouveau long-métrage de Lola Doillon, Le Voyage de Fanny, dont certaines scènes se tourneront dans le Brabant Wallon.

J'annonce la nouvelle à l'intéressée.

Cela ne lui fait ni chaud ni froid. Elle tire d'ailleurs une tronche jusque par terre durant toute la durée des essayages qui ont lieu à Forest.

Je suis plus excitée qu'elle. Pas que je voie en elle la future Marion Cotillard, mais l'expérience est nouvelle et sera peut-être unique. Et puis, je meurs de curiosité de voir comment la Poule va réagir et, bien entendu, l'envers du décor in the making.

Avec la responsable du casting enfants, on s'accorde quand-même sur le fait que si son attitude ne change pas, on oublie le projet. Le but premier étant qu'elle y prenne du plaisir, pas qu'elle ajoute un traumatisme à la liste de nos déboires.

 

Premier Jour.

Début août. Graty, Place du village. Le soleil donne et Poule sautille jusqu'au vestiaire.

On l'habille, on accentue ses bouclettes, on la tartine de crème solaire et on la chausse.

C'est une petite fille modèle années 40 qui me rejoint dans le réfectoire. Elle est belle à bouffer. Sa robe rouge lui plaît et ses souliers aussi. Ouf...

L'attente commence. On papote entre mamans, les enfants font connaissance, dessinent, jouent... 

Les responsables du casting les appellent en fonction des scènes dans lesquelles ils apparaissent. Quand le tour de ma Poule vient et que je la vois disparaître au coin de la rue dans le vieux car bleu pâle d'époque, hilare, excitée, entourée des autres petits, j'angoisse un brin.

Très vite, on forme un petit groupe de parents qui telle la colonie d'otaries du Pier 39, investit le trottoir et se dore la pilule au soleil en échangeant infos, bons plans et souvenirs d'autres tournages pour ceux qui en ont.

Les enfants de retour, on réintègre le réfectoire pour le repas de midi et on récolte quelques bribes de tournage. Un petit garçon a dû dire une phrase alors que ce n'était pas prévu. Poule a dû tenir une poupée dans les bras et faire semblant de dormir. On leur a demandé de faire "comme si la caméra n'était pas là!" etc etc

L'après-midi se passe entre jeux et tournage et c'est fatiguées et heureuses que nous réintégrons la petite maison en bois de mon papa.

Entre deux prises, je suis chargée de dessiner papa en suivant les directives de la Poule. Puis elle le "décore". Pas sûre qu'il adopte ce look...
Entre deux prises, je suis chargée de dessiner papa en suivant les directives de la Poule. Puis elle le "décore". Pas sûre qu'il adopte ce look...
Entre deux prises, je suis chargée de dessiner papa en suivant les directives de la Poule. Puis elle le "décore". Pas sûre qu'il adopte ce look...
Entre deux prises, je suis chargée de dessiner papa en suivant les directives de la Poule. Puis elle le "décore". Pas sûre qu'il adopte ce look...
Entre deux prises, je suis chargée de dessiner papa en suivant les directives de la Poule. Puis elle le "décore". Pas sûre qu'il adopte ce look...
Entre deux prises, je suis chargée de dessiner papa en suivant les directives de la Poule. Puis elle le "décore". Pas sûre qu'il adopte ce look...
Entre deux prises, je suis chargée de dessiner papa en suivant les directives de la Poule. Puis elle le "décore". Pas sûre qu'il adopte ce look...
Entre deux prises, je suis chargée de dessiner papa en suivant les directives de la Poule. Puis elle le "décore". Pas sûre qu'il adopte ce look...
Entre deux prises, je suis chargée de dessiner papa en suivant les directives de la Poule. Puis elle le "décore". Pas sûre qu'il adopte ce look...
Entre deux prises, je suis chargée de dessiner papa en suivant les directives de la Poule. Puis elle le "décore". Pas sûre qu'il adopte ce look...
Entre deux prises, je suis chargée de dessiner papa en suivant les directives de la Poule. Puis elle le "décore". Pas sûre qu'il adopte ce look...
Entre deux prises, je suis chargée de dessiner papa en suivant les directives de la Poule. Puis elle le "décore". Pas sûre qu'il adopte ce look...
Entre deux prises, je suis chargée de dessiner papa en suivant les directives de la Poule. Puis elle le "décore". Pas sûre qu'il adopte ce look...

Entre deux prises, je suis chargée de dessiner papa en suivant les directives de la Poule. Puis elle le "décore". Pas sûre qu'il adopte ce look...

Deuxième Jour.

La température monte encore d'un cran.

Le costume de Poule est modifié. On laisse gilet et chaussettes au vestiaire.

Cette fois Capsule nous accompagne et, quand Poulette part tourner dans le parc du chateau, j'en profite pour faire le tour du village avec le chien.

A mon retour, je trouve une Poule en mode cool Raoul en train de dessiner avec une copine et surtout d'en partager les friandises.

Lors une nouvelle scène, les habilleuses et maquilleuses accompagnent l'équipe de tournage pour des raccords entre les prises. Poule, Capsule et moi en profitons pour investir leur domaine. Ma chérie est en mode spectacle, ô surprise, et je DOIS immortaliser ses créations.

Poulette repart ensuite, main dans la main avec un grand gaillard qui m'a déjà dit "elle est trop chouette, votre petite fille". Quand elle revient, elle a, posé sur la paume, un voilier composé de petits bâtons, de feuilles d'arbres et de pinces à cheveux par le grand en question qui répond au doux nom d'Isaac. Le voilier a trôné fièrement sur son étagère jusqu'à ce que les feuilles en pourrissent... 

Après le lunch, on apprend que les enfants ayant travaillé comme des pros, tout est en boîte et nous pouvons donc réintégrer nos pénates.

"Oh noooon! Mais j'ai encore envie de tourner, moi!"

Demain, chérie, demain...

Depuis peu, la Poule est adepte de cette pose nunuche... espérons que cette lubie passe comme les autres...
Depuis peu, la Poule est adepte de cette pose nunuche... espérons que cette lubie passe comme les autres...
Depuis peu, la Poule est adepte de cette pose nunuche... espérons que cette lubie passe comme les autres...
Depuis peu, la Poule est adepte de cette pose nunuche... espérons que cette lubie passe comme les autres...
Depuis peu, la Poule est adepte de cette pose nunuche... espérons que cette lubie passe comme les autres...
Depuis peu, la Poule est adepte de cette pose nunuche... espérons que cette lubie passe comme les autres...
Depuis peu, la Poule est adepte de cette pose nunuche... espérons que cette lubie passe comme les autres...
Depuis peu, la Poule est adepte de cette pose nunuche... espérons que cette lubie passe comme les autres...

Depuis peu, la Poule est adepte de cette pose nunuche... espérons que cette lubie passe comme les autres...

Troisième Jour.

La vieille habituée des plateaux qu'est devenue ma fille me lâche la main à l'entrée du réfectoire, intègre le vestiaire, se fait coiffer, réclame sa crème solaire à la maquilleuse distraite et demande au responsable du casting kids quelles scènes figurent au programme pour la journée.

Ouais...

Lors d'une pause, nous nous aventurons dans le petit sentier qui sillonne derrière l'église jusqu'aux limites du parc du chateau... et, en curieuse indécrottable, j'observe... pas grand-chose, le plateau étant trop loin, crotte de bique!!!

Mais comme tout vient à point à qui sait blablabla...

Un égout, un soupirail, des heures de jeu en perspective!
Un égout, un soupirail, des heures de jeu en perspective!
Un égout, un soupirail, des heures de jeu en perspective!
Un égout, un soupirail, des heures de jeu en perspective!
Un égout, un soupirail, des heures de jeu en perspective!
Un égout, un soupirail, des heures de jeu en perspective!
Un égout, un soupirail, des heures de jeu en perspective!

Un égout, un soupirail, des heures de jeu en perspective!

Quatrième et Cinquième Jours.

Fin août. Frasnes-les-Gosselies. Bien sûr que ça existe.

Au beau milieu d'un bois, plantées sur le sol détrempé, deux immenses tentes blanches... dans lesquelles on étouffe. Après la pluie, le - très - beau temps.

Je sors prendre l'air avec ma Poule.

J'aperçois au loin, très loin, la terrasse du chateau sur laquelle le tournage va avoir lieu et me dis que je n'aurai donc pas l'opportunité d'assister aux prises cette fois non plus...

Eh bien, sous forme de guêpe enragée, la providence a entendu et exaucé mon souhait.

Une douleur aigüe dans le mollet droit, un gonflement qui pique, gratte, rougit et provoque une mise en route violente de ma créativité sous forme de chapelet d'injures. Celles-ci écorchent à ce point les oreilles d'un des machinistes qu'il m'embarque avec les enfants direction la régie pour me soigner.

Je vous passe l'assistant à l'accent méditerranéen et aux yeux verts clairs dont les doigts enduits de crème antiseptique s'attardent plus longtemps que nécessaire sur mon membre fébrile et meurtri - non, ma gourme maintenant violette n'a pas migré vers le haut de mon corps, qu'allez-vous chercher là - et arrive au moment où une gentille jeune fille me demande si je préfère rester pas trop loin de la trousse de secours au cas où et où je réponds d'une voix faible "si possible, oui..."

Et je me retrouve donc les fesses posées sur les marches du perron du châtelet à deux pas du plateau. Bien joué, la guêpe! #lesinsectessontnosamis #ilfautlesaimeraussi

J'en suis là à papoter avec une dame-très-au-courant-des-choses lorsqu'elle me lâche "ah mais voilà, c'est elle!" en me poussant du coude. "Elle qui??" "Ben... Cécile De France!"

Effectivement. La jeune femme très discrète qui vient de descendre les marches à côté de moi, c'est Cécile De France. Profil bas, concentrée, pas pétasse pour un centime... je ne l'en apprécie que d'avantage.

Elle rejoint la terrasse et le tournage de la scène de remise du courrier peut commencer.

"Silence sur le plateau, on tourne!"

"Silence en régie!"

"Personne derrière la caméra, s'il-vous-plaît, ça distrait les enfants!"

"Eeeet... moteur!"

Puis la voix de Lola Doillon retentit, de temps en temps, douce mais ferme. Entre deux injonctions, mon oreille capte un "Thaïs, regarde bien ton dessin, pas la caméra!" Euuuh, comment peut-elle connaître son nom? Il y a des dizaines d'enfants figurants qui jouent dans les différentes scènes, parfois à plusieurs jours d'intervalles... Je suis toute admiration.

Les minutes s'égrènent et les prises s'enchaînent au son du "Fanny!" que répète sans rechigner encore et encore mon actrice belge préférée, jusqu'au "COUPEZ!" final.

C'est dans la boîte! 

Mercis, accolades, soupirs de soulagement, sourires, la batterie de mon appareil-photo est plate, et merde, celle de mon gsm aussi, b****l, y aura pas de photo souvenir avec CDF, p*****n!

Mais vu que je n'ai rien promis à la Poulette, il n'y aura pas de catastrophe interplanétaire non plus. 

Juste une maman frustrée, re-b****l.

Heureuse quand-même, cependant, de l'expérience et d'y avoir vu évoluer et grandir ma Poulette...

Quant à elle, qu'en a-t'elle pensé? "Ouais, c'était cool de tourner..." #blaseequoi

 

En mode paparazza: la dame en t-shirt blanc et longs cheveux, c'est Lola Doillon, qui semble être en pleine conversation avec la Poule, dont on aperçoit les bouclettes, et son petit compagnon de tournage (cliquez sur la photo pour l'agrandir).
En mode paparazza: la dame en t-shirt blanc et longs cheveux, c'est Lola Doillon, qui semble être en pleine conversation avec la Poule, dont on aperçoit les bouclettes, et son petit compagnon de tournage (cliquez sur la photo pour l'agrandir).

En mode paparazza: la dame en t-shirt blanc et longs cheveux, c'est Lola Doillon, qui semble être en pleine conversation avec la Poule, dont on aperçoit les bouclettes, et son petit compagnon de tournage (cliquez sur la photo pour l'agrandir).

Poule toute fière du chateau dessiné durant le tournage. Regardez bien... vous ne verrez rien. Je ne suis pas encore la championne du réglage de la luminosité. Le principal, c'est qu'on l'a gardé en souvenir!
Poule toute fière du chateau dessiné durant le tournage. Regardez bien... vous ne verrez rien. Je ne suis pas encore la championne du réglage de la luminosité. Le principal, c'est qu'on l'a gardé en souvenir!

Poule toute fière du chateau dessiné durant le tournage. Regardez bien... vous ne verrez rien. Je ne suis pas encore la championne du réglage de la luminosité. Le principal, c'est qu'on l'a gardé en souvenir!

Le DVD est sorti est en vente actuellement.

De plus, sur la Page Facebook du film, il y a un concours permettant de remporter une affiche du film dédicacée.

Et puis, jetez donc un oeil à cette vidéo sur les coulisses du tournage... attendrissement et chair de poule garantis.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Alix


Voir le profil de Alix sur le portail Overblog

Commenter cet article