Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rose & Noir

Longtemps, j'ai hésité.

Me donner en spectacle? 

Forcer la sympathie?

M'attirer la pitié?

Non, vraiment, ma fierté fait barrage.

J'ai ravalé ma rage et ses compagnons de voyage.

Seulement, un jour, la force fait place à un désespoir insondable, à une envie de hurler qui gangrène. M'exprimer devient synonyme de survivre.

Puisque je me révèle incapable de répondre par la négative lorsque quelqu'un me demande si je vais bien.

Puisque ma voix se module encore aux directives de la bienséance au lieu de crier à l'aide.

Puisque, malgré le chemin de progrès parcourru, parler demeure parmi ces activités pour lesquelles je ne suis pas douée.

Et puisque, de toute façon, même si un son plaintif franchissait le seuil de mes lèvres, il ne saurait vers où se diriger... me reste l'écriture.

Je me suis souvenue de cette autre plateforme sur laquelle j'ai commencé à écrire il y a 2 ans déjà. A l'abandon depuis, j'ai décidé, car c'est de résurrection qu'il s'agit dans mon cas aussi, de la faire revivre.

Ce blog-ci n'est pas destiné aux litanies. Il parle de jolies choses, surtout. D'Elle et de moi.

Cette autre plateforme aura le rôle ingrat d'accueillir, temporairement, cette facette de moi, sombre et torturée, qui se dissimule en souvenir des dégâts qu'elle a causés par le passé. Car elle aussi doit s'exprimer. Je ne lui permettrai plus de prendre les rênes de mon existence, même si la tentation est grande - quoi de plus facile que de se tourner vers ce qui est familier même si ce familier détruit?

Je suis Maman. Si cela ne définit pas la totalité de mon être, ce rôle reste, cependant, celui qui m'encourage, aujourd'hui, à croire, envers et contre tout, qu'un mieux existe. Presque inatteignable, certes, mais réel.

Rose & noir. Plus noir que rose, à vrai dire.

Un ciel d'hiver d'un noir d'encre à l'horizon duquel luit faiblement un point rosé.

Le pire ennemi quand tout vacille, c'est cette sensation de solitude. Si quelqu'un se retrouve dans mes mots et reconnait, avec soulagement, ses déboires dans les miens, j'aurai modestement accompli quelque chose.

Mon monde s'écroule, de toute part.

Je vais mal.

Cela vous étonne vraiment?

Rose & Noir

Rose puis noir. Ou l’inverse.

Rose pâle, tendre et frais. Noir charbon, noir corbeau, noir cafard.

Rose qui fuit, vaincu. Noir qui perdure, noir qui persiste, noir qui signe.

Rose qui recule à la cadence ou j’avance. Noir qui m’engloutit, me déglutit, me régurgite.

Rose qui hésite. Noir qui se marre, noir qui s’amarre.

Noir installé. Dans le sofa, les fesses ancrées, noir qui me crache ses rognures d’ongles au visage et sanctionne toute tentative d’échappée rose.

Je serais en droit, en strict droit, de péter les plombs, de ruer dans les brancards, de claquer la porte au nez de cette réalité ironiquement, sadiquement si éloignée de mes rêves si peu fous (...)

 

La suite ICI.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Alix


Voir le profil de Alix sur le portail Overblog

Commenter cet article

Gwen M. 24/12/2015 11:52

Ne sachant pas si mon petit commentaire était bien passé, je te le réécris au cas où...
J'y notais qu'il est décidément peu aisé de gérer cette part sombre que l'on a en nous...
Les aléas de la vie, le hasard des rencontres, les choix que l'on pose à certains moments sont autant de faits qui peuvent majorer, ou pas, le jeu des démons qui nous habitent.

Coucher sur papier (ou devrais-je dire: sur clavier) ceux-ci est probablement le moyen le plus sain qu'il soit de les accepter afin de continuer à avancer.
Non pas parce qu'il le faut, mais parce que TU LE VAUX...

Courage, et prends bien soin de toi.

Ljubi 26/12/2015 16:35

Merci pour tes mots. Ils sont toujours très encourageants.
Je prends soin de moi. Et d'Elle.
Il n'y a qu'en prenant soin de moi que j'arriverai à prendre soin d'Elle. Elle aussi le vaut bien.

G 23/12/2015 23:43

Malgré tout ce noir 'ta plume reste agile et bien que ce soit un texte sombre, il est si habilement écrit qu'il est agréable à lire. Tu remonteras la pente et retrouveras un peu de rose gris,. Courage !

luc gautiez 22/12/2015 18:41

Tu n'es pas toute seule ... Ton papa que je suis est là et bien là!

Gwen M. 22/12/2015 17:53

Il est décidément peu aisé de gérer cette part sombre que l'on a en nous...
Les aléas de la vie, le hasard des rencontres, les choix que l'on pose à certains moments sont autant de faits qui peuvent majorer, ou pas, le jeu des démons qui nous habitent.

Coucher sur papier (ou devrais-je dire: sur clavier) ceux-ci est probablement le moyen le plus sain qu'il soit de les accepter afin de continuer à avancer.
Non pas parce qu'il le faut, mais parce que TU LE VAUX...

Courage, et prends bien soin de toi.