Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La peur, cette créative

Au quotidien, je gère plutôt bien.

Un pied puis l'autre, je me concentre sur le moment. Mais quand - suite à une remarque, comme ce fut le cas hier - l'idée saugrenue de me projeter dans le futur me saisit, la trouille s'empare de mes tripes et je perds tout contrôle. Les larmes affluent. Les questions aussi. Pourquoi? Que vais-je devenir? Comment vais-je m'en sortir?

Hier à 23h30, j'en étais là, m'agrippant à mon gros coussin orange comme à une bouée, pleurant à gros sanglots, alors que j'avais prévu de me coucher tôt. La fatigue accumulée n'est jamais bonne conseillère, je l'ai appris à mes dépens. Echouée sur le sofa, le visage mouillé des larmes que Capsule s'amusait à laper au fur et à mesure qu'elles inondaient mes joues, je laissais libre cours à mon désespoir.

Illumination? Apparition divine? Lèche de trop? J'ai soudainement mis fin à mes lamentations. Je me suis assise à table et j'ai rallumé mon ordinateur.

Depuis toujours, la tristesse et la rage qui accompagnent les moments difficiles sont source d'inspiration. Il n'en a pas été autrement pour moi. J'ai passé mes photos de ces derniers mois en revue et, pour une fois, je me suis félicitée d'être une adepte du canardage intempestif producteur de nombre de clichés dits inutiles.

Concentrée sur ma tâche, je n'ai pas vu le temps filer. Au bout de 2 heures, j'avais créé une collection de collages dont certains finiront peut-être aux murs de notre nouveau chez-nous.

Ma famille, maintenant, ce sont elles: la Poule et la Chihuahuette...

J'espère en être digne.

La peur, cette créative
La peur, cette créative
La peur, cette créative
La peur, cette créative
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Alix


Voir le profil de Alix sur le portail Overblog

Commenter cet article