Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ooooh! Oil & Garment!

Et j'en ai fait des Ooooh!, voire même des Aaaah!, en découvrant la collection été de cette marque belge qui, telle une petite bébête bien connue de nos poulet(te)s, monte monte... C'est dans leur showroom situé à Saint-Gilles qu'Alice m'a gentiment reçue un matin. La nervosité que j'éprouve avant chaque nouvelle rencontre s'est rapidement muée en un sentiment de bien-être et de connivence avec la jeune maman qui me faisait face. Tout en buvant un café et en papotant, j'ai eu le plaisir de profiter d'une présentation privée - je me permets un huhuhu prétentieux de circonstance - de la dernière collection jersey de la marque.

Ce qui accroche la rétine en premier? Les couleurs vives et l'abondance d'imprimés tous plus sympas les uns que les autres. Au toucher, j'ai été étonnée par l'épaisseur et la qualité des tissus. Au final, j'ai craqué, vous vous en doutez, pour deux sweatshirts à croquer que je vous présentais dans un billet précédent. La Poule, qui a la peau aussi sensible que sa maman, n'a pu réprimer un "Ooooh maman, c'est touuut douuux! J'aime!!" en enfilant l'un d'eux. On peut donc dire que les créateurs ont tapé dans le mille en choisissant le nom de leur produit!

Ooooh! Oil & Garment!
Ooooh! Oil & Garment!

Ce qui a débuté, il y a 6 ans, comme une série de 5 t-shirts imprimés pour garçon s'est rapidement développé en une garde-robe mixte habillant les enfants de 4 à 14 ans et disponible dans près de 60 points de vente en belgique et en Hollande. Tous les modèles sont élaborés à Bruxelles et produits au Portugal ou au Liban. Depuis l'hiver dernier, la collection est uniquement disponible suivant le bon vieux principe des Home Parties. Une vente Tupperware avec des vêtements, en quelque sorte. Ce changement de cap a priori initié pour contrer les effets de la crise particulièrement désastreux dans le secteur textile, permet aussi aux consommateurs d'envisager leurs achats autrement. Acheter "du belge" dont on sait qu'il est fabriqué dans des conditions de travail humainement correctes et à des prix abordables car diminués de la marge des revendeurs. Le tout au cours d'un agréable moment entre amis. Le concept permet également au représentant de la marque de rencontrer les clients et de leur expliquer son produit et sa philosophie de vive voix. Acheter différemment, c'est acheter local, c'est miser sur la qualité et le respect plutôt que la quantité. Personnellement, j'ai préféré acheter deux sweatshirts originaux et solides à Thaïs plutôt que quatre ou cinq pièces bon marché au sein d'une grande enseigne dont on sait qu'elle exploite son personnel dans des pays en développement. L'impression est générale que de plus en plus de gens, et particulièrement lorsqu'ils deviennent parents, partagent ce point de vue. Les mentalités changent, au profit des artisans et entrepreneurs locaux.

Ooooh! Oil & Garment!
Ooooh! Oil & Garment!
Ooooh! Oil & Garment!
Ooooh! Oil & Garment!
Ooooh! Oil & Garment!
Ooooh! Oil & Garment!
Ooooh! Oil & Garment!
Ooooh! Oil & Garment!
Ooooh! Oil & Garment!
Ooooh! Oil & Garment!
Ooooh! Oil & Garment!

Consommer belge vous parle? N'hésitez donc pas à contacter Ooooh! Oil&Garment! pour organiser une home party chez vous. De quoi boire, de quoi grignoter, des copines, de la bonne musique... que demander de plus? Toutes les infos sur leur site.

Et pour soutenir le projet et le faire connaître au plus grand nombre, rendez-vous sur leur page Facebook pour un "like" un brin chauvin ET assumé!

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Alix


Voir le profil de Alix sur le portail Overblog

Commenter cet article