Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

100 abdos par jour - week 1

Score: 6/7

Appréciation: pas mal... d'autant que mon seul rendez-vous manqué est dû à une longue promenade de 2 heures.

Au programme: du tout simple: 3 séries de 10 abdos les genoux pliés et les pieds au sol + 10 latéraux cheville gauche posée sur genou droit et l'inverse. Je répète le tout 2 fois. Je cale 3 respirations ventrales entre chaque série de 10 et replie les genoux vers la poitrine avant de changer d'exercice, histoire de détendre la zone.

Au jour le jour, ça donne:

- jour 1: 100 abdos avant le souper, les doigts dans le nez. Je monte et je descends, prudemment, mais à un rythme soutenu comme au bon vieux temps de l'échauffement de boxe française. A la fin, j'étire au maximum.

- jour 2: idem, le soir également. Pas de courbatures, mais au bout de 30 abdos, je les sens vivre... Je double le nombre d'étirements et j'ajoute un massage du ventre bien mérité. J'ai justement reçu, lors de la Craft Night des Filles à Retordre, une huile "raffermissante" Weleda. Pas que je croie en son pouvoir raffermissant, mais elle sent divinement bon et constitue l'alliée parfaite au malaxage du bidou. En plus, Weleda est une marque bio. J'utilise ses produits bébé pour la Poule depuis sa naissance. C'est donc du tout bon.

- jour 3: je pense m'y mettre au matin, mais on fait face à un imprévu. Plus tard, il est temps de se mettre en route avant que le soleil ne se couche. Notre longue promenade se termine dans un nouveau bar de la capitale où je me laisse tenter, non pas par une Chimay bleue, étonnemment, mais par une Duvel. De retour à la maison, je ne me sens pas de faire des abdos avec de l'alcool dans le sang. Je me dis que j'en ferai 200 le lendemain. Je m'accorde quand-même mes 5 minutes de massage à l'huile.

- jour 4: dès le lever, je m'y mets. Mon ventre gargouille bruyamment à chaque crunch. Au bout de 100, je capitule. Je remets les 100 autres au soir. Le soir, je fais face à mon premier épisode de démotivation. Au lieu de me muscler le bide, je mange des chips... no comment.

- jour 5: j'entame 3 jours en compagnie exclusive de la Poule. J'organise donc ma petite séance de remise en forme avant le lever de l'animal. J'ai à nouveau les tripes gargouillantes, ça m'énerve et j'oublie les 100 abdos supplémentaires.

- jour 6: toujours aucune courbature. Sans doute grâce aux étirements et au massage qui tient plus du pétrissement. Je n'y vais pas de main morte, mais ça me fait un bien fou. Poule me surprend une patte en l'air et me regarde m'esquinter d'un air perplexe. Je lui dis que si elle mange trop de bonbons, un jour, elle aussi aura l'air bête en essayant de faire fondre son gras. Pas sûre qu'elle comprenne car elle éclate de rire avant de me demander si elle peut manger un biscuit... NON!

- jour 7: Poule quitte son lit aux petites heures. Je lui explique que je dois faire ma gym. Elle décide de m'accompagner, mais finit par jouer avec du brol qui traîne par terre et m'imite quand je souffle. En fin de séance, par contre, elle réclame son massage.

Conclusion: je pensais que ce défi serait plus contraignant. Dix minutes par jour suffisent et j'éprouve un vrai sentiment de satisfaction lorsque l'enchaînement se termine. En ce qui concerne son utilité, par contre, il est trop tôt pour me prononcer. Peut-être n'en a-t-il aucune...?

Ceci n'est pas mon ventre. Pas encore. Espoir...

Ceci n'est pas mon ventre. Pas encore. Espoir...

Crédit photo: Timothy Tadder/Corbis

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Alix


Voir le profil de Alix sur le portail Overblog

Commenter cet article

Marie-Paule Gautiez Clabots 11/03/2014 21:09

Continue, c'est bon pour le moral !

steph 08/03/2014 12:21

Mais quel courage! Ceci dit, je devrais peut être penser à m'y mettre aussi...

Alix 08/03/2014 14:40

10 petites minutes par jour, c'est rien du tout. Et c'est une allergique au sport qui te parle!